Au rayon cd

Notes personnelles

19 mars 2009

La lente réhabilitation de DURAN DURAN

Mieux vaut tard que jamais. Il semble que l'oeuvre de Duran Duran soit en voie de réhabilitation, lentement, très lentement, mais sûrement.

Attention, quand je parle de réhabilitation, c'est bien entendu par rapport à l'image exécrable qu'a le groupe en France. Ailleurs, en Italie, aux USA, en Angleterre, le groupe est considéré depuis longtemps comme une référence incontournable de l'histoire du rock. Q magazine a consacré 10 pages d'interview lors de la sortie du dernier album du groupe, en 2007. Ici, Duran Duran = garçons coiffeurs, premier boys band, etc. Quand vous vous apercevez que de nombreuses pages sont consacrées à Duran Duran dans une encyclopédie du rock illustrée, il s'agit toujours de l'édition française d'un ouvrage publié initialement à l'étranger.

Les journalistes "spécialisés" français se sont rendus compte depuis quelques années que les artistes qu'ils portent au pinacle (Dandy Warhols, Deftones, Killers, Strokes, Smashing Pumpkins, etc.) citent régulièrement Duran Duran dans leurs références. Aïe, ces artistes ne semblent pas se préoccuper du "qu'en dira-t-on", tout le monde n'a pas eu la chance de grandir avec Les Inrocks ou Rock&Folk.

Ensuite, il y a eu, dans la collection prestigieuse "Classic Albums", la publication l'an dernier d'un DVD consacré à Rio, deuxième album de Duran Duran (sorti en 1982). Le journal belge RIFRAF a bien rappelé à ses lecteurs que les Duran Duran sont d'excellents musiciens et Rock&Folk a chroniqué très positivement l'objet. Télérama a même évoqué les "sous-estimé Duran Duran" dans un papier sur le nouveau Franz Ferdinand en janvier dernier. Franz Ferdinand, qui compte également le groupe de Simon Le Bon dans ses influences.

Pour mémoire, on rappelera que la version de "Perfect day" par Duran Duran est la cover préférée de Lou Reed himself dans toutes celles tirées de son répertoire. Il l'avait déclaré à l'époque dans Q, et il a confirmé ensuite (il est d'ailleurs monté sur scène à leurs côtés dans les années 90).

Aujourd'hui, malgré tout cela, malgré l'évidence du génie de ce groupe, il paraît impensable de voir un cd de Duran Duran affublé un jour d'un sticker "Ecouté et approuvé par Les Inrockuptibles" ou des quatre clefs de Télérama.

Et pourtant, depuis cette semaine, il semblerait que les poules aient des dents. En effet, figurez-vous que dans le bac promo "La rock attitude à prix FNAC" actuellement visible dans les magasins de "l'agitateur depuis 1954", on trouve, parmi l'oeuvre de Nirvana, PJ Harvey et autres Morrissey, le troisième album studio de Duran Duran : Seven and the ragged tiger !!!

duran

Aucun disque de Duran Duran ne figure dans le livre "Les 1000 cd des disquaires de la FNAC" publié en novembre 2008. La raison ? Il était encore trop tôt pour les disquaires de la FNAC. Maintenant qu'ils ont l'aval des Inrocks (Les Inrocks !! Vous vous rendez compte les gars, si les Inrocks le disent, il faut s'aligner, c'est une question de crédibilité !!), il pourrait y avoir du changement dans la prochaine édition de l'ouvrage, ils peuvent se permettre de genre d'excentricité. A collection idéale rien d'impossible ? Ah, si tous ces gens-là s'étaient fiés à leurs oreilles dès le début, s'ils ne s'étaient pas arrêtés à "The reflex" dans le jugement définitif qu'ils porteraient par la suite sur la formation de Birmingham, nous ne serions peut-être pas là où nous en sommes aujourd'hui, à voir les journalistes s'acharner à aimer le dernier médiocre album de U2, à lancer des fleurs (fanées) à Morrissey, à encenser des groupes interchangeables sans personnalité et sans charisme, etc.

Juste, pour info sur l'album Seven and the ragged tiger : si U2 enregistrait aujourd'hui un morceau de la trempe de "Of crime and passion", on crierait au génie éclatant de "la plus grande formation rock du monde", si Morrissey enregistrait aujourd'hui un morceau comme "The seventh stranger", on évoquerait le fantôme des Smiths, si Placebo sortait un titre comme "Shadows on your side" aujourd'hui, on parlerait du morceau le plus méchamment noir jamais produit. Pour 8 euros, ça vaut le coup non ? Et maintenant que les Inrocks vous autorisent à avoir la rock attitude avec Duran Duran, pourquoi se priver ?   

   

Posté par batailleseb à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire