Au rayon cd

Notes personnelles

01 avril 2011

All you need is "All you need is now", de DURAN DURAN

Le nouvel album de DURAN DURAN, groupe honni par les médias français mais populaire et culte outre-Manche et outre-Atlantique (classé 11ème en Angleterre et 29ème au Billboard américain la semaine de sa sortie), arrive péniblement en Import dans les bacs de l'hexagone, au compte gouttes. On a ce qu'on mérite.

Il succède à Red Carpet Massacre, sorti en 2007, l'un des meilleurs albums de Duran Duran (même s'il n'a pas reçu le succès commercial escompté).

Dur de donner une suite à un chef-d'oeuvre et "All you need is now" n'échappe pas à la règle, malgré de pures pépites d'orfèvrerie sonore localisées ça et là - déjà classiques du groupe -, dans le foutraque électro-pop mis en boîte par le producteur Mark Ronson.

                          duran_duran_all_you_need_is_now

Ici, Duran Duran joue au yoyo avec nos oreilles et alterne titres mirifiques et titres médiocres pendant 14 plages. Quand ils arrivent à aligner troix titres excellents ("Being followed", "Leave a light on", "Safe"), il faut en profiter car c'est la seule fois de l'album où ce miracle se produit.

Duran Duran est l'un des meilleurs groupes pop-rock du monde, il rivalise dans cette catégorie avec les Strokes et Coldplay aujourd'hui. Les Strokes sont des fans de Duran Duran, ça s'entend dans leur renversant dernier album Angles.

Si All You Need Is Now n'atteint pas la qualité du dernier Strokes ou du dernier PJ Harvey, il reste un album à conseiller vivement cette année. Par son talent de mélodistes hors pair et son sens de l'arrangement unique, le quatuor parvient une fois encore à bouleverser l'échiquier pop trouble des temps modernes en insufflant une authentique leçon musicale, faite de chansons lennoniennes ("All you need is now"), pink floydiennes ("The man who stole a leopard"), et estivalement duraniennes surtout ("Mediterranea", "Runaway runaway").

Ce qu'on demande à un album, c'est des bonnes chansons avec des idées et de l'inspiration, pas des poses "rock", pas des concepts caches-misère, pas du revival régressif années 70 produit avec le modèle vintage du dernier ampli dernier cri, pas de l'indie bobo, pas du copier-coller de ce qui marche, pas de l'émotion sans âme. All You Need Is Now contient sept (huit ?) chansons insolentes de beauté, vous savez, ce mot qui finira par sortir du dictionnaire avant Johnny Hallyday.

Le bonheur n'attend pas, foncez !

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par batailleseb à 17:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • 100% d'acc'

    Je l'ai dans ma platine, il tourne et je fais le même résultat que le tiens ! C'est quand-même bien dommage pour un groupe si charismatique et perfectionniste ! Peut-être sont-ils trop heureux ?

    Posté par Maoka, 01 avril 2011 à 19:24

Poster un commentaire