Au rayon cd

Notes personnelles

22 mai 2011

DSK : Midnight Express 2011 (remake d'une insoutenable cruauté)

Harlem Désir d'avenir.

"Harlem Désir"… non, ce n’est pas la resucée 2011 du « Désir d’Avenir » de Ségolène Royal en 2007 : ici, on a un vrai programme : le désir de libérer le détenu de la prison d’Harlem, les badges (« Touche pas à mon pote ») sont déjà prêts.

Patrick Bruel souhaite organiser avec les ténors du PS un grand concert de soutien à l’homme qui tombe à pic, DSK. Il a déjà choisi la chanson étendard : « Marre de cette nana-là ».

Si les faits s’étaient produits en France, l’affaire aurait été étouffée, la femme de ménage aussi. Y’a pas mort d’homme.

57% des français pensent que DSK a été assassiné à Dallas en 1963 (confondent DSK avec JFK).

Qu'attend-on pour mettre en place une cellule d'aide psychologique pour les ténors du PS ? Pour Manuel Valls au moins, choqué par « l’insoutenable cruauté » de la photo montrant DSK menotté. La cellule d'aide psychologique, c’est juste bon pour les gros blaireaux de la France d’en bas ?

"L'addiction sexuelle", l'équivalent de la vache folle au masculin, est une "maladie" que ne contractent bizaremment que les gros beaufs.

Contre l'injustice faite au dieu socialiste keynésien (DSK), rétablissons la peine de mort pour les femmes de ménage. 

L'image d'un taureau à l'agonie, aux flancs transpercés et maculés de sang, c'est du pipi de chat à côté d'un taureau menotté.

Les socialistes peuvent envoyer le dernier Johnny à DSK, Jamais seul, pour lui témoigner leur soutien républicain sans faille et lui apporter un petit air vicié de France, où la justice est à la morale ce que Laeticia Hallyday est à Elvis Presley.

L'avenir des socialos est placé sous le signe de la taule : taule pour DSK, taule aux élections présidentielles 2012.


 

Posté par batailleseb à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire