Au rayon cd

Notes personnelles

24 novembre 2011

Bruel mania, Deûle maniaque

Florent Brunel (dit Patrick Bruel) a déclaré hier sur Europe 1 : "Aller acheter son pain, c'est faire un geste politique". Donc, si on suit la logique de ce supporter déclaré de DSK, aller acheter un disque de Bruel, c'est sans doute un acte de résistance. Et aller aux "Soirées Carlton" est donc un acte républicain.

Grâce à Gotye, les jeunes de 2011 peuvent ressentir les mêmes frissons que leurs aînés des années 80, à la glorieuse époque de The Police. Sting n'a jamis chanté aussi bien :

http://www.youtube.com/watch?v=8UVNT4wvIGY

Un cinquième corps a été repêché dans la Deûle en un an, un guitariste cette fois-ci, disparu après avoir fait un concert avec son groupe. Et on essaye déjà de nous faire avaler que c'est un suicide alccolisé. Pas de psychose surtout, c'est pas bon pour le tourisme. Le syndrome Les Dents de la Maire a encore frappé. Alors je voudrais juste dire un truc : se suicider après un concert, à part Patrick Bruel, je ne vois pas qui pourrait faire ça. Même après un concert bien pourri, le pire chose qui puisse éventuellement traverser l'esprit, c'est des envies de meurtres (contre un technicien, un membre du groupe, un gars du public, etc.). On a plus envie d'une bonne bière que de se jeter dans la Deûle à Lille après un concert. Si ce n'est pas un serial killer, on peut affirmer avec certitude que les extra-terrestres ont pris possession de la Deûle, qui se révèle d'un magnétisme saisissant depuis un an.

Et pour information, puisque les enquêteurs excluent déjà la piste criminelle avant les résultats de l'autopsie, le nombre de victimes s'élève à 6 noyés et non pas 5, puisque Charles Quemin avait disparu dans les mêmes circonstances, retrouvé noyé dans la Deûle quelques mois avant le premier de la liste "officielle" : John Ani.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par batailleseb à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire